Article de Journal à Paris 10 - Publié le Samedi 12 Septembre 2020 - Numéro de Septembre - Octobre 2020

Migrants : et si on régularisait ?

La crise sanitaire que nous vivons a montré l’importance des travailleurs sans papiers, nombreux dans les secteurs du commerce ou de l’aide à la personne par exemple. Ils ont continué à travailler pour permettre à la France de survivre, et souvent sans aucune protection.

Il est intolérable que le gouvernement ne les ait pas régularisés pour leur permettre un accès plus simple à la santé comme d’autres pays européens l’ont fait. Le virus ne fait pas de différence entre personne avec ou sans papiers. En ne les régularisant pas, c’est la vie de l’ensemble des citoyens qui est mise en danger. Au lieu de cela, l’ancienne Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a préféré s’attaquer à l’Aide Médicale d’Etat. Un vrai scandale supplémentaire !

Dans le même temps, les centres de rétention administrative (CRA) n’ont pas été fermés alors même qu’aucune reconduite à la frontière n’était possible, celles-ci étant fermées. Résultats : plusieurs foyers infectieux se sont fait jour dans les CRA. Scandaleux !

Pour les communistes, il est urgent de fermer les centres de rétention, de réquisitionner les immeubles vides et de créer des centres de premier accueil dans les principales villes de France. Le pays des droits de l’homme doit arrêter de piétiner un peu plus chaque jour ces mêmes droits de l’homme.

 

Adjoint à la Mairie du 10ème, en charge du logement, des relations avec les bailleurs, de la lutte contre la spéculation immobilière, de la mémoire, des anciens combattants, en charge du quartier Château d’Eau-Lancry.