La COP 26 : un accord bien en dessous des besoins !

Les engagements pris lors de la COP 26 qui vient de se terminer vont conduire à un réchauffement climatique d’au moins 2,4°, loin de l’objectif de 1,5° fixé pour la fin du siècle lors de la COP de Paris en 2015.  Les négociations entre les 195 états participants ont abouti à un vague compromis visant à « accélérer » la lutte contre le réchauffement de la planète. Mais cette « accélération » se résume à poursuivre une politique de petits pas totalement insuffisante, sans calendrier précis de mise en œuvre et sans mesures contraignantes pour les faire respecter.

La sortie du charbon, annoncée au début de la COP, est remplacée par une formule qui permet la poursuite de l’exploitation du charbon, moyennant l’usage de technologies incertaines. Quant à la solidarité envers les pays pauvres, l’engagement de leur verser 100 Mds $ n’a pas été tenu en 2021 et s’est traduit par une part importante de prêts et peu de dons.

Pour les communistes, l’urgence climatique exige de s’attaquer aux logiques de profit et de rentabilité et de privilégier l’Humain et la planète, ce qui suppose de changer les modes de production et d’en finir avec la logique du commerce mondialisé.  

 

Actualités