• Salon de l'Agriculture 2024 dsc00758.jpeg
    Publié le 27 fév 2024 - 19:24

    Les débordements qui se sont déroulés à l’ouverture du salon de l’Agriculture traduisent la grande défiance d’une majorité des agriculteurs vis-à-vis du gouvernement.

  • Missak Manouchian dsc00746.jpeg
    Publié le 21 fév 2024 - 12:13

    L’admission de Missak et Mélinée Manouchian au Panthéon le 21 février 2024 est un acte politique majeur qui met fin à un ostracisme injustifié à l’égard des communistes. Il aura fallu 80 ans pour que soit reconnue et honorée la résistance communiste et tout particulièrement celle de ceux qui, nés en terre étrangère, se sont battus pour libérer la France du joug nazi.

  • are du Nord dsc02002.jpeg
    Publié le 13 fév 2024 - 16:46

    Au-delà des travaux de modernisation en cours en vue des JO 2024, la SNCF vient de lancer un processus de concertation sur une seconde phase de transformation de la gare du Nord envisagée pour les années 2030/2035.  

  • Stop Airbnb img_0810.jpg
    Publié le 04 fév 2024 - 18:09

    Alors que le pays a connu une vague de froid, que des personnes à la rue sont mortes, que des enfants vont à l’école après avoir dormi dehors, le gouvernement n’a plus de ministre du Logement depuis maintenant près d’un mois. Le logement, sujet mineur pour le gouvernement !

  • Conseil constitutionnel dsc00742.jpeg
    Publié le 04 fév 2024 - 17:18

    Parmi toutes les étrangetés qui ont accompagné l’examen au Parlement du projet de loi immigration, il y en a une qui n’a peut-être pas retenu l’attention mais qui est fondamentalement dangereuse pour le futur de l’État de Droit en France : la prise en otage du Conseil Constitutionnel par le gouvernement.

A Paris, le plan « Grand froid » a été déclenché !

Mais ce plan, décidé par le Préfet, ne prévoit l’ouverture que de 274 places d’hébergement d’urgence supplémentaires, alors que le 115 est débordé et que Paris compte plus de 3 000 personnes sans abri, selon l’estimation de la nuit de la solidarité organisée l’an passé par la mairie de Paris.

 Pour les communistes, des solutions existent. En raison de la spéculation, de l’explosion des locations touristiques et de la multiplication des résidences secondaires, Paris compte plus de 130 000 logements vacants. Le recours à la réquisition d’une partie de ces logements permettrait de répondre à ces besoins urgents d’hébergement.

Mais, seul le Préfet est habilité à la réquisition des bâtiments. La mairie de Paris qui réclame le droit d’exercer la réquisition depuis des années, se voit opposer un veto répété du gouvernement.

En attendant, la mairie de Paris s’est mobilisée pour obtenir de la région Ile de France la mise à disposition de lycées techniques vides et concrètement, l’équipe municipale du 10ème accueille dans des locaux de la mairie depuis le mois de décembre des familles à la rue avec des enfants scolarisés.

Actualités