• Rassemblement devant McDonald's de la gare du Nord 12 mai 2018 . img_7411.jpg
    Publié le 13 mai 2018 - 18:50

    Le 11 mai, les salariés de plusieurs restaurants de la multinationale se sont rassemblés devant le McDonald’s de la gare du Nord. Les communistes parisiens et leurs élus étaient présents pour apporter leur soutien.

  • igrants au bord du canal Avril 2018 img_6118.jpg
    Publié le 09 mai 2018 - 15:59

    Deux migrants sont morts dimanche et lundi derniers dans les campements des 10ème et 19ème arrondissements. Le PCF Paris 10 tient à leur rendre hommage et à assurer de sa solidarité les 2 500 migrants qui vivent dans ces campements dans des conditions contraires à la dignité humaine.

  • Manifestation "Vive l'APL" 9 déc 2017 . img_0489.jpg
    Publié le 09 mai 2018 - 15:09

    Alors que les bailleurs sociaux sont fragilisés par la ponction annuelle imposée par le gouvernement et quelques semaines après l’annulation de l’encadrement des loyers à Paris, le logement social subit une nouvelle attaque frontale avec la loi ELAN examinée en première lecture à l’assemblée nationale fin mai.

  • Rassemblement quai du lot 28 avril 2018 . 31450701_10156528614554090_8149212973961838592_n.jpg
    Publié le 29 avr 2018 - 17:23

    Samedi 28 avril après-midi, plus d’une centaine de militant-e-s communistes, avec des militants du RESF et du MRAP, se sont réunis quai du Lot pour déployer le message « Pour une France hospitalière et fraternelle ».

  • Hôtel du 4 de la rue d'AIX 23 avril 2018 img_7349.jpg
    Publié le 23 avr 2018 - 21:57

    Dans le cadre de la lutte contre les hôtels insalubres, souvent tenus par des marchands de sommeil, la ville de Paris vient de préempter un hôtel meublé au 4 rue d’Aix. Lors du Conseil d’arrondissement du 16 avril, Dante Bassino, adjoint PCF au logement, s’est vivement réjoui de cette décision.

Loi Asile et Immigration : vote d’une loi dangereuse, inefficace et rétrograde

La loi Asile et Immigration a été votée en première lecture à l’Assemblée nationale le 22 avril après sept jours et six nuits de débat. Lors de ces débats, le Ministre de l’Intérieur et la rapporteure du projet, la députée de Paris, Elise Fajgeles, n’ont eu de cesse de vanter un texte qui alliait fermeté et humanité. Pour la fermeté, nous avons vu : doublement des durées d’enfermement en rétention, raccourcissement des durées pour faire appel en cas de rejet de la demande d’asile, criminalisation des travailleurs sans papiers… Pour l’humanité, par contre, on a plus de mal à voir : ils ont refusé tous les amendements qui prévoyait, par exemple, la fin de la rétention des mineur-e-s ou la régularisation des travailleurs sans papiers. Un texte très déséquilibré qui, dès le départ, était élaboré sur une idée fausse : la France fait face à une crise migratoire. Non, la France fait face à une crise de l’accueil !

Les député-e-s PCF ont pendant sept jours défendu une autre vision de la France : celle d’une France hospitalière et fraternelle ! La bataille continue pour un accueil digne et solidaire des migrant-e-s ! Prochain rdv : le 28 avril pour l’initiative en solidarité avec les migrant-e-s dans les camps du Nord-est parisien !

Actualités