• Gare du Nord 2024 Victoire projet abandonné 21 sept 2021 png
    Publié le 22 sep 2021 - 16:50

    La SNCF vient d’annoncer l’abandon du projet Gare du Nord 2024 porté par StatioNord, entité détenue à 66% par Auchan. Parmi les raisons qui ont abouti à cette décision, figurent le dérapage du coût prévisionnel des travaux et un retard de la livraison du projet.

  • assemblement contre le projet GDN dsc00384.jpeg
    Publié le 06 sep 2021 - 23:20

    Suite aux modifications apportées au projet initial découlant du protocole d’accord signé en novembre dernier par la SA « Gare du Nord 2024 », le Président de la SNCF et la Maire de Paris, un processus de concertation a été lancé afin de clore la procédure visant la délivrance du permis de construire modificatif.

  • Place de Stalingrad dsc00798.jpeg
    Publié le 16 juil 2021 - 16:16

    Pour les communistes du 10ème, il faut enfin trouver des solutions pérennes à propos des problèmes liés à la consommation de crack dans le quartier Stalingrad. Au lieu d’être pris en charge, les usagers sont déplacés d’un lieu à un autre et ces regroupements sont pour les riverains source de nuisances de tous types, voire de drames humains.

  • Fabien Roussel au Luxembourg Février 2021 img_2569-2.jpg
    Publié le 06 juil 2021 - 16:19

    La décision adoptée début juin par le G 7 d’introduire une taxe internationale sur les multinationales à hauteur de 15% de leurs bénéfices a été souvent accueillie dans l’euphorie par les officiels français. Plusieurs ONG y ont vu « un premier pas », tout en ne manquant pas de faire part de leurs frustrations sur le « montant trop réduit » de cette taxe.

  • Inauguration de la plaque Manuel Berges i Arderiu elie 25 juin 2021 .jpg
    Publié le 01 juil 2021 - 17:42

    Le 25 juin, Laurence Patrice, adjointe à la Maire de Paris en charge de la Mémoire et du monde combattant, et Elie Joussellin, adjoint à la Maire du 10ème en charge de la Mémoire et du monde combattant, ont inauguré une plaque au 23 rue Vicq d’Azir pour rappeler la mémoire de Manuel Bergès i Arderiu.

Pourquoi ces augmentations répétées du prix de l’énergie ?

Où sont-ils les zélateurs de l’ouverture à la concurrence « libre et non faussée » qui promettaient que la libéralisation du marché du gaz et de l’électricité permettrait « une sécurité d’approvisionnement à un prix abordable à tous les consommateurs ». Depuis la privatisation de Gaz de France en 2004, le prix du gaz a augmenté de 142%. Quant à l’électricité, son prix a progressé de 22% depuis l’ouverture à la concurrence en 2007 et le gouvernement vient d’annoncer une augmentation de 12% au printemps 2022.

Pour faire passer la pilule, il annonce le versement d’un chèque énergie de 100 €, un montant totalement insuffisant pour compenser les hausses et destiné à un nombre limité de nos concitoyens.

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, demande d’urgence de considérer l’énergie comme un produit de première nécessité avec un taux de taxes réduit à 5,5% au lieu de 30% actuellement. A plus long terme, il préconise de recréer un pôle public de l’énergie, seul moyen de retrouver notre souveraineté en matière de production et de distribution et d’offrir des prix garantis.

Actualités