Contre la privatisation d’Aéroports de Paris : amplifions la mobilisation !

La privatisation d’ADP est une triple aberration.

Stratégique d’abord : ADP est la première entreprise aéroportuaire mondiale. Elle est un actif stratégique regroupant 3 aéroports franciliens (Orly, Roissy, le Bourget), des aérodromes plus petits et des participations dans des aéroports internationaux. En raison de leurs fonctions régaliennes de souveraineté nationale (contrôle des frontières, douanes, sureté aérienne...), la grande majorité des aéroports dans le monde sont sous contrôle public ; ils le sont même à 100 % aux Etats-Unis.

Economique ensuite : ADP est la deuxième valeur boursière détenue par l’État, après EDF. Son chiffre d’affaires connait chaque année de fortes progressions.

Démocratique enfin : Emmanuel Macron n’a jamais mentionné sa volonté de privatiser ADP durant sa campagne électorale.

Suite à la démarche de 248 parlementaires de diverses sensibilités, pour la première fois en France, les citoyens peuvent obtenir la tenue d’ un référendum. Pour cela, il faut réunir 4,7 millions de signataires avant le 12 mars 2020.

Tous ceux qui sont opposés au dépeçage du patrimoine public peuvent mettre en échec ce nouveau projet de privatisation.

 

Actualités