Article de Journal à Paris 10 - Publié le Lundi 12 Mars 2018 - Numéro de Mars - Avril 2018

Mobilisation du Collectif des associations du 10e pour la sauvegarde de la vie associative

Le 24 janvier dernier, le « Collectif des associations du 10e pour la sauvegarde de la vie associative » a réuni élus, bénévoles et responsables associatifs pour échanger sur les missions et le financement des associations.

Alors que le gouvernement a engagé un véritable plan de licenciement en réduisant à peau de chagrin les dispositifs de contrats aidés, les associations du 10ème arrondissement se mobilisent collectivement pour pouvoir continuer à répondre aux besoins des habitants.

Didier Le Reste, Conseiller PCF de Paris et élu en charge des quartiers populaires et de l’intégration, y a dénoncé le mépris profond de E. Macron pour celles et ceux qui sont embauchés en CUI (Contrat unique d’insertion). Le Président a osé dire que ceux qui défendent les CUI n’en voudraient pas pour eux-mêmes ! Didier Le Reste a également rappelé les nombreuses initiatives prises dès le mois de septembre 2017. Il a proposé un vœu au Conseil d’arrondissement, relayé ensuite au Conseil de Paris, pour alerter sur les dangers que faisait peser cette politique sur le milieu associatif. Il a alerté la Préfecture d’Ile-de-France en décembre sur la situation de notre arrondissement.

Didier Le Reste a estimé que face à la situation que connaît le 10e avec un grand nombre de personnes à la rue, ce sont des moyens supplémentaires qui doivent être débloqués et non pas des économies de bouts de chandelles réalisées !

Arrêtons les logiques comptables et l’austérité pour les plus faibles, remettons l’Humain au centre de nos politiques. 

Conseiller de Paris, en charge de la Politique de la ville et de l’intégration.