Article de Journal à Paris 10 - Publié le Mercredi 5 Juin 2019 - Numéro de Juin - Juillet 2019

Expulsions empêchées!

Chaque année, dans le 10ème, ce sont plusieurs dizaines de familles qui sont menacées d’être expulsées de leur domicile. La raison : la spéculation immobilière et la volonté de certains propriétaires de louer leurs biens plus cher encore.

A chaque fois qu’une expulsion est abusive, Dante Bassino, adjoint PCF à la Maire du 10ème en charge du logement, se bat aux côtés des familles pour qu’elles puissent rester dans leur logement ou trouver une solution de relogement.

Un exemple : la famille K., composée de deux enfants. Celle-ci vivait dans un local insalubre de 6m2 (un logement selon la loi doit faire au moins 9m2) louée 500 € par mois. La propriétaire a voulu les expulser et n’a pas hésité à porter plainte contre la Préfecture pour accélérer l’expulsion. Pour dénoncer cette attitude, avec le soutien des militants du PCF et des parents d’élèves, Dante Bassino a lancé une pétition qui a recueilli plus de 1 000 signatures.

L’expulsion a ainsi pu être repoussée de deux mois, le temps pour la mairie d’arrondissement de trouver une solution de relogement pour la famille qui doit emménager dans son nouveau logement fin juin.

Chaque fois qu’une mobilisation a été lancée avec la population, les militants et Dante Bassino, les expulsions ont pu être évitées et des solutions trouvées.

Plutôt qu’expulser les familles populaires en dehors de Paris, les communistes portent des mesures ambitieuses pour encadrer les loyers à Paris, construire plus de logements sociaux et permettre à chacun de continuer à vivre et à travailler à Paris.

Adjoint au maire, en charge du logement.