Article de Journal à Paris 10 - Publié le Mercredi 4 Octobre 2017 - Numéro de Octobre 2017

Les meublés touristiques à Paris : des mesures pour renforcer la réglementation

L’offre de meublés touristiques en ligne ne cesse de croître à Paris. Airbnb et les autres sites proposent 100 000 annonces par an. Cela se traduit pour les Parisiens par la perte d’environ 20 000 logements d’habitation en cinq ans.

Pour contrecarrer cette tendance lourde et faire respecter la limite des 120 nuitées de location autorisées par an et par logement, le Conseil de Paris a adopté le 4 juillet 2017, sur proposition de Ian Brossat, adjoint au logement à la Maire de Paris, le principe d’un numéro d'enregistrement pour chaque loueur, obligatoire au 1er décembre 2017.

Mais il faut aller plus loin dans l’encadrement de ces pratiques. Par exemple, en sanctionnant les plates-formes qui ne signalent pas les loueurs abusifs ou illégaux. Pour mémoire, Airbnb réalise en France un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros et ne paye que 92 944 € d’impôts.

Adjoint au maire, en charge du logement.