Article de Journal à Paris 10 - Publié le Mercredi 23 Mai 2018 - Numéro de Mai - Juin 2018

Mobilisation contre la spéculation immobilière de la Poste dans le 10e : des avancées obtenues

  • Rassemblement devant Alban Satragne 10 mars 2018 . img_6212_1.jpg

    Intervention de Dante Bassino, adjoint communiste en charge du logement, lors du rassemblement du 10 mars dernier devant l’immeuble de la Poste.

     

La Poste possède square Alban Satragne, près de la gare de l’Est, un immeuble auparavant utilisé exclusivement pour les activités postales. Cet immeuble a été construit dans les années 1960 grâce à l’argent de l’État. Il s’agit donc d’un bien commun. La Poste envisage la transformation en logements de cet immeuble, mais souhaitait vendre à la découpe la plus grande partie des logements ainsi créés, alimentant la spéculation au détriment des besoins en logements sociaux.

À l’appel des élus et militants communistes, un rassemblement d’une centaine de personnes s’est tenu le 10 mars dernier. Une pétition a été lancée et a recueilli près de 1000 signatures. Puis un vœu dénonçant cette opération de la Poste a été adopté en Conseil d’arrondissement et en Conseil de Paris.

Suite à ces actions et après discussion avec la Ville, la Poste propose maintenant de réaliser 50% de logements sociaux soit une cinquantaine de logements. Si cela reste décevant compte tenu du caractère public de l’immeuble et des besoins en logement social dans le 10e, il s’agit tout de même d’une avancée à mettre au crédit de l’appel des élus communistes et de la mobilisation des habitants du 10e.

Adjoint au maire, en charge du logement.