Journal à Paris 10

Format : 2019
  • Septembre - Octobre 2014

    La politique conduite par Manuel Valls est une voie sans issue

    La rentrée a été l'occasion d'une clarification brutale. Toute critique, aussi timide soit-elle, de la ligne libérale du gouvernement est sanctionnée par un limogeage.

    Le premier ministre a fait sien le programme du MEDEF, à l'opposé des engagements de 2012.

    Tous ceux et toutes celles qui ont voté contre la politique de Sarkozy se sentent légitimement trahis. La politique du gouvernement est largement minoritaire à gauche.

    Un des buts de ces manœuvres est de créer le désarroi, pour empêcher toute riposte.

  • Juin - Juillet 2014

    Sortir de l'austérité, reconstruire la gauche

    Le résultat des élections européennes est clair et sans appel. Si, dans le 10ème arrondissement, on note une gauche qui se maintient grâce en particulier au progrès de la liste du Front de Gauche (8,3%, en augmentation de 1,5 point et de 500 voix par rapport aux élections européennes de 2009), il en va tout autrement au niveau national.

    La politique d’austérité pratiquée par le gouvernement est désavouée par les électeurs qui en subissent les lourdes conséquences : augmentation du chômage et de la précarité, baisse du pouvoir d’achat.

  • Avril - Mai 2014

    Elections européennes, prenons notre avenir en mains en votant pour les listes Front de Gauche !

    L’Europe est de plus en plus présente dans le quotidien de chacun,  impacté qu’il est par les politiques monétaires, socio-économiques et financières poussées à coup de directives et de règlements.

    Frappées de l’austérité et mises en œuvre par une méthode autoritaire, ces politiques font aujourd’hui l’objet d’un rejet massif des peuples.

    Les élections du 25 mai peuvent permettre de faire converger les puissantes résistances populaires, les forces disponibles à gauche contre l’austérité et pour des solutions de progrès face à la crise.

  • Novembre - Décembre 2013

    Front de Gauche : grande marche pour la justice fiscale le 1er décembre

    Conscient des difficultés croissantes que rencontre la population, le PCF au sein du Front de Gauche appelle à une grande marche le dimanche 1er décembre  « pour une révolution  fiscale, la taxation du capital et l’annulation de la hausse de la TVA ».

    Seule une mobilisation populaire pourra changer le cap politique. La France souffre du coût du capital. Il est urgent de lutter contre l'évasion fiscale et dans un premier temps d'annuler la hausse de la TVA prévue pour financer le crédit d'impôts.

  • Septembre - Octobre 2013

    Nouveau renoncement du gouvernement

    Tournant le dos à la mobilisation de 2010 qui a contribué à la défaite de la droite, tournant le dos aux espoirs suscités en 2012, tournant le dos à ce qui fait l'identité de la gauche, le gouvernement se met dans les pas de l'ancienne équipe gouvernementale.

    En effet, le projet de « réforme » des retraites a pour première conséquence de conforter ce qui a été fait par Fillion et Woerth. Pourtant, on se souvient d'un PS mobilisé en 2010 et d’un Jean-Marc Ayrault s'engageant à un retour au départ à 60 ans.

  • Mai - Juin 2013

    La fin de l'austérité, une exigence démocratique!

    Nous sortons d’un long hiver de reculs sociaux : ANI, loi du MEDEF votée en procédure d’urgence, recul du gouvernement face aux pigeons, cadeaux sans contrepartie de 20 milliards aux entreprises, annonce d’une nouvelle attaque sur les régimes de retraite …

  • Mars - Avril 2013

    Mobilisation contre le projet de loi du MEDEF

    Le MEDEF a réussi à arracher un accord en faisant signer des syndicats minoritaires.

    Cet accord, qui doit passer maintenant devant le parlement, comporte de nombreuses dispositions dangereuses pour les salariés et pour l'économie.

    Suivant une vision portée par le PDG de Titan, ce projet permettrait aux employeurs d'imposer des reculs aux salariés : perte de salaire, augmentation du temps de travail. Ce n'est pas un mystère que ces reculs ne sauveront aucun emploi et ne feront qu'aggraver les conditions de travail.

  • Janvier - Février 2013

    Les chantiers de la gauche pour 2013

    De nombreux chantiers attendent la gauche en 2013.

    Le premier sera celui de l’emploi. Au moment où des millions de travailleurs se retrouvent sans emploi, le MEDEF s’acharne à exiger toujours plus de précarité. Ce n’est pourtant pas avec plus de précarité que les emplois de demain seront assurés. Il faut au contraire construire des parcours professionnels plus stables, créer des emplois qualifiés et augmenter les salaires. Le cadeau de 20 milliards dans le budget aux entreprises n’est pas un bon départ.

  • Novembre - Décembre 2012

    Un budget qui manque sa cible

    Après les premières déclarations du premier ministre sur le budget en septembre, on pouvait imaginer que le combat serait dirigé en particulier contre les forces de l'argent, ceux qui tuent l'emploi et compressent les salaires. Malheureusement, malgré de timides avancées, le Medef et ses troupes ne perdent pas de plumes dans le combat.

  • Septembre - Octobre 2012

    Traité européen : les français doivent avoir leur mot à dire

    Renégocier le traité Sarkozy-Merkel était l’un des engagements de campagne du candidat socialiste. Or, rien de consistant n'a été obtenu. La règle d'or, injuste et inefficace, empêcherait toute politique progressiste et ambitieuse dont nous avons besoin pour sortir de la crise.

  • Mai - Juin 2012

    La Gauche doit sans tarder répondre aux urgences sociales

    Nous avons réussi à nous débarrasser de Nicolas Sarkozy ! Le Front de Gauche a joué un rôle important dans la victoire sur la droite. Nous avons pu casser l’axe Sarkozy-Merkel qui met toute l’Europe sous le joug de politiques d’austérité et combattre les idées d’extrême-droite.

    Dans le 10ème arrondissement, le FdG a réuni 14,89% des voix. Des centaines de citoyen(ne)s ont participé à la campagne et lui ont donné une dynamique réellement populaire.

  • Mars - Avril 2012

    Avec le PCF, pour réussir le Front de Gauche !

    Le Parti Communiste, troisième force politique du pays en termes d'élus, a été en 2008 à l’initiative de la création du Front de Gauche. Un outil pour rassembler celles et ceux qui luttent pour une société de justice, respectueuse des hommes et de la planète.

  • Janvier - Février 2012

    Au lieu de donner un sens à la rigueur, donnons un sens à la gauche

    Pour cacher le dramatique bilan de son gouvernement, le président invoque la crise, les voisins ou encore les étrangers, les pays émergents, pourquoi pas la météo ? Le gouvernement et la droite n’ont cessé de mentir, de nous tromper,  voire de se tromper eux-mêmes tant ils sont dans le déni des conséquences de leur politique. Ils installent dans notre pays la tyrannie des fanatiques du triple A.

  • Novembre - Décembre 2011

    Quelles solutions pour sortir de la crise ?

    Examinons les causes de la crise.Les recettes manquent car le gouvernement épargne les plus riches et les spéculateurs. Le partage des richesses entre les salaires et les profits est passé de 70%/30% à 60%/40% en 30 ans : soit 200 milliards d’euros par an perdus au profit du capital.

  • Septembre - Octobre 2011

    2012 : Front Uni contre l'austérité

    Pendant tout l'été, nous avons subi une immense campagne de propagande qui avait pour but de convaincre la population que la situation exigeait d'elle des sacrifices.

    Cette situation, d'une gravité exceptionnelle, est la conséquence des politiques de dérèglementation du secteur bancaire menées depuis 1984. Les banques ont abandonné leur cœur de métier (la distribution de crédits) et se sont lancées dans les activités purement financières.

  • Juin - Juillet 2011

    Se rassembler contre la dictature des marchés, pour répondre à l’aspiration de vivre mieux

    La jeunesse en Europe se rebelle contre le sort qui lui est réservée. En Espagne, en Grèce, au Portugal, des milliers de jeunes envahissent les places pour protester contre l'absurdité du système capitaliste et contre les plans de rigueurs.

    Pourtant, la gauche est au pouvoir dans ces trois pays. Ce sont les marchés financiers qui dictent la politique de ces gouvernements. Le FMI et l'UE imposent des plans drastiques d'austérité aux conséquences dramatiques pour les populations. Ces politiques d'austérité font partout le jeu de l'extrême-droite.

  • Avril - Mai 2011

    Guerre en Libye : le dessous des cartes

    Après avoir soutenu le tyran Kadhafi pendant des années, les gouvernements français et anglais se parent de toutes les vertus et bombardent la Libye. Ces bombardements lancés huit ans après l'invasion de l'Irak doivent être regardés avec méfiance.

  • Février - Mars 2011

    En 2011, on reparlera de l'Euro

    Les mouvements spéculatifs ont déjà mis sous leur coupe la Grèce et l'Irlande. Le Portugal et l'Espagne sont dans leur ligne de mire. Ainsi, certains pays européens sont contraints d’emprunter sur les marchés à des taux extrêmement élevés.

    Qui bénéficie de ces manœuvres ? Les banques dont les profits enflent. Qui paye l'addition ? Les peuples.

  • Novembre - Décembre 2010

    Une dynamique unitaire s'installe

    Le gouvernement a décidément tourné le dos à toute légitimité populaire en faisant passer sa loi illégitime sur les retraites. Son seul guide est la défense des intérêts de l'oligarchie financière. Il feint d'oublier qu'en régime parlementaire les élus sont les représentants du peuple et pas les fantassins du capital.

    Mais la bataille des retraites n'est pas terminée. Le vote de cette loi ne tourne pas la page. Ce combat est plus que jamais devant nous.

  • Septembre - Octobre 2010

    une rentrée inédite

    La rentrée a été marquée par une forte mobilisation sociale et populaire. Une grève massive, des manifestations dans tout le pays et ce, dès le 7 septembre.  La France qui se lève tôt, qui travaille plus et gagne moins, entrevoit clairement, dans tout ce qui émerge du scandale Woerth, les liens entre la droite et les plus grandes fortunes.

Pages